Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

KristeletPierre.over-blog.com

KristeletPierre.over-blog.com

Retrouvez mon univers littéraire et musical : mes humeurs, mes coups de gueule, des infos sur mes romans (Kristel, Martin). Et de temps en temps, une photo.


Saison 3 épisode 2 : covid war, et un, et deux, et trois zéro !

Publié par Régis Pinguet sur 8 Avril 2021, 10:01am

Catégories : #Littérature

Retour à l’Egalité : tout le monde confiné. Le Camarade Président a pris une décision ferme. Presque ferme. Avec trois mois de retard. Attendre pour réagir qu’un variant, dont on connait parfaitement la contagiosité et la nocivité, se soit répandu partout et ait totalement saturé les services hospitaliers, ce n’est pas très malin. Et je suis gentil… Donc, on confine sans dire le mot qui fâche, avec 10 km de rayon d’action, ou 30, avec des trucs ouverts et d’autres fermés sans réelle logique. Avec une attestation tellement invraisemblable qu’il faut la refaire le lendemain. Mais combien sont payés les Pieds Nickelés de l’équipe de Super Manu ? Les Croquignol, Filochard et Ribouldingue ? Comme disait Coluche : « rigolez-pas, c’est avec notre argent » ! Et Louis Forton devrait demander des droits d’auteur…

Alors, le Camarade Président annonce un mercredi, le jour des gosses, que l’on sera confiné le samedi soir, mais qu’en fait jusqu’au lundi soir on tolère tous les déplacements. Bref, personne ne comprend rien, encore une fois, et chacun n’en fait qu’à sa tête. Et bien sûr la télé d’état diffuse les images de ces Français qui font n’importe quoi sur les plages, les bords de fleuves, dans les parcs.

Pendant ce temps-là, la comédie des vaccins continue. Après la pantalonnade avec l’un d’eux, du style « je t’aime moi non plus », l’ARS y met son gros grain de sel. Interdiction de donner les vaccins en trop dans un département à un autre département. Cela perturberait ces chers, très chers, trop chers fonctionnaires administratifs de l’ARS. Plutôt jeter, n’est-ce pas ! Heureusement, les médecins et pharmaciens sont plus intelligents, et essaient de ne pas gâcher. Idem pour les vétérinaires, qui sont mis à contribution, au lieu de revaloriser sérieusement le métier d’infirmière et infirmier, pour attirer de nouvelles vocations et retenir les anciennes.

La vague de froid actuelle est une aubaine pour le Camarade Président. Encore un peu, et il va se vanter de l’avoir importée. Le froid, la neige, donnent moins envie de sortir. Mais au retour de la chaleur, je crains le pire. Une grosse révolte, un incivisme à n’en plus finir, face à tant d’incohérences et de mauvaise foi. On le voit déjà avec ces dîners privés organisés pour la « haute société », et ces attroupements autour de cafés à emporter servis au coin de la rue pour la « basse-cour ». On le voit avec cette femme interrogée à la sortie de l’église, qui dénie à l’état le droit de se mêler des affaires sanitaires dans les lieux de culte. Ben voyons ! Et si elle attrape le virus, elle se fera soigner à la cathédrale ? et c’est l’évêque qui la mettra sous respirateur artificiel ? Et le Vatican qui paiera la note ?

Cette pandémie ne fait que renforcer chez certains l’égoïsme, l’individualisme forcené. Le « vivre ensemble » se meurt, l’hyper libéralisme s’installe profondément, sous l’œil attendri de nos gouvernants.

Allons-nous réagir ?

Régis, 08/04/2021

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents